';
  • 14 mai 2021

Effets du tabac sur notre bouche

Tout le monde sait que le tabac, sous toutes ses formes, est nocif pour la santé et peut engendrer de graves problèmes comme le cancer, les maladies pulmonaires et les cardiopathies. Mais qu’en est-il des effets de fumer au niveau de votre bouche et de vos dents ?

Voici une liste de conséquences du tabac qu’un fumeur peut s’attendre à développer selon la quantité et la période de temps qu’il a fumé :

  • Mauvaise haleine persistante
  • Sécheresse buccale, manque de salive
  • Accumulation de plaque dentaire et de tartre
  • Dents tachées et/ou décolorées
  • Maladie parodontale (gencives et os) pouvant se développer plus rapidement et devenir plus grave que la maladie parodontale des non-fumeurs
  • Perte osseuse au niveau de la mâchoire
  • Mobilité des dents
  • Nombre grandissant de dents manquantes
  • Caries dentaires
  • Ulcérations buccales
  • Langue velue et colorée
  • Altération du goût et de l’odorat
  • Guérison moins rapide (blessures et chirurgies buccales)
  • Réduction des chances de succès de certains traitements
  • Cancers de la bouche, de la langue, des lèvres et de la gorge

 

Mauvaise haleine

La raison pour laquelle les fumeurs ont mauvaise haleine est que plus de 4000 produits chimiques circulent dans la bouche chaque fois qu’une cigarette est fumée et certains de ces produits s’accumulent sur les surfaces internes de la bouche. Cela entraine aussi une sécheresse de la bouche; cette situation favorise l’accumulation de plaque dentaire (bactéries) et peut entrainer une infection des gencives.

 

Taches et coloration des dents

Le goudron et la nicotine laissent sur les dents des taches jaunes qui sont difficiles à éliminer lors du brossage quotidien des dents. Ces produits peuvent aussi s’infiltrer dans les petites fissures de l’émail dentaire et tacher les dents de façon permanente.

 

Altération du goût et de l’odorat

Le goût et l’odorat d’un fumeur régulier va s’altérer. Les conséquences de cet effet? Tout d’abord, le plaisir de manger est réduit, voir éliminé. De plus, les gens auront tendance à ajouter du sel ou du sucre en trop grande quantité afin de tenter de ranimer le goût des aliments. Cette habitude a des conséquences au niveau des dents (augmentation du risque de carie dentaire) et au niveau de la santé en générale. Heureusement, cet effet est réversible dès que les gens cessent de fumer.

 

Maladie parodontale (maladie des gencives et de l’os autour des dents)

Le tabagisme est un facteur de risque significatif en lien avec les maladies de gencives. Le tabac réduit l’apport sanguin aux gencives, les privant ainsi d’oxygène et de nutriments qui permettent de les garder en santé. Si la maladie parodontale n’est pas traitée, elle peut entraîner la destruction complète des tissus de soutien de la dent et peut même engendrer la perte de la dent.

 

Guérison moins rapide

Fumer nuit à la guérison suite à une intervention chirurgicale, que ce soit au niveau de la bouche ou ailleurs dans le corps. Les complications suite à une chirurgie sont plus fréquentes chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. Les substances toxiques présentes dans le tabac affectent la cicatrisation, la réparation des os et la capacité à combattre les infections.

 

Cancers de la bouche, de la langue, des lèvres, des gencives et de la gorge

Fumer ou mâcher du tabac peut provoquer les cancers de la bouche, de la langue, des lèvres, des gencives et de la gorge. Malheureusement, dans plusieurs cas, le cancer de la bouche n’est découvert et diagnostiqué seulement lorsqu’il a atteint un stade avancé. De plus, le risque de développer un cancer de la bouche est encore plus élevé chez les fumeurs qui consomment de l’alcool. Selon les statistiques, 37% des personnes ayant eu un diagnostic de cancer de la bouche mourront au cours des 5 années suivants le diagnostic.

Lorsqu’une personne cesse de fumer, le risque de cancer de la bouche diminue rapidement. De 10 à 20 ans après avoir cessé de fumer, le risque diminue pour atteindre un niveau presque semblable à celui d’une personne n’ayant jamais fumé.

Bien qu’il y ait beaucoup plus d’avantages à cesser de fumer que de continuer cette habitude, écraser pour de bon demeure un défi de taille pour tous les fumeurs. Heureusement, plusieurs organismes, programmes, sites internet et outils existent pour vous aider à relever ce défi.

Prendre rendez-vous