';
  • 8 septembre 2015

  • Dentisterie familiale

La peur du dentiste

Il faut d’abord faire la différence entre peur et phobie.

Pour plus de 80% de la population, une visite chez le dentiste fait «peur» à différents niveaux : peur de la douleur, peur des aiguilles, peur des instruments, peur d’avoir peur…

Par contre, pour une autre partie des patients (moins de 5%), la visite chez le dentiste est une véritable phobie et empêche même ces gens de fonctionner normalement. Dans ces cas particuliers, il faut consulter en psychologie où on proposera probablement une thérapie cognitivo-comportementale pour lutter contre cette phobie.

Afin de surmonter votre peur (grande ou petite) et vous aider à vous détendre un peu plus dans la chaise du dentiste, occupez votre esprit à autre chose. Par exemple, additionnez l’âge des personnes que vous connaissez, multipliez des chiffres complexes, comptez par tranche de 6, etc.

De plus, il ne faut pas hésiter à faire part de vos craintes au dentiste. Il pourra vous rassurer et même vous expliquer exactement en quoi consiste chaque intervention. Sans être votre ami, le dentiste doit bâtir une relation de confiance avec vous et tout faire pour que vous soyez détendu.

Vous pouvez aussi consulter notre chaîne YouTube avant une intervention. Les explications fournies pourront vous rassurer, voire même vous détendre.

 

Cet article est écrit en collaboration avec Dr Patrick Lemay