';
  • 15 août 2016

  • Dentisterie esthétique et fonctionnelle, Dentisterie familiale

La plaque et le tartre

La plaque dentaire est un dépôt mou qui s’accumule sur les dents, les appareils dentaires et les prothèses dentaires. Ce dépôt est composé de microorganismes qui sont à l’origine de la formation de la carie, des infections gingivales et des maladies parodontales. La plaque dentaire peut se calcifier et se transformer en tartre si elle n’est pas éliminée quotidiennement.

Il y a cinq étapes à la formation de la plaque. Une fois toutes les étapes complétées, la plaque murie en accumulant des bactéries qui la rendent de plus en plus nocive pour les tissus environnants auxquels elle adhère facilement. Une fois mature, elle a le pouvoir de causer des dommages à l’émail. L’ingestion de sucre modifie le Ph de la salive en la rendant acide. Cette acidité favorise les décalcifications sur l’émail. Passée un certain stade, la décalcification se transforme en carie. Si la plaque n’est pas dans un milieu acide mais plutôt alcalin, les minéraux contenus dans la salive tels que le phosphore et le calcium viennent y adhérer et former une couche de tartre.

Le tartre est un dépôt solide qui peut apparaître sur les dents ou sous les gencives quand la plaque dentaire n’est pas délogée. Le tartre est porteur de bactéries qui le rendent très irritant pour la gencive. Une couche de tartre qui n’est pas délogée par un détartrage augmente les risques de parodontite. Cette maladie se caractérise par la destruction des structures osseuses entourant la dent dont elle compromet la solidité. Pour ces raisons, il est important de déloger la plaque à tous les jours au moyen de la brosse à dents et de la soie dentaire. Il faut également prendre régulièrement rendez-vous avec votre hygiéniste dentaire qui verra à vous détartrer les dents et à conserver votre sourire.

Prenez rendez-vous avec votre professionnel de la santé dentaire pour obtenir plus d’informations sur la plaque dentaire et le tartre.

Prendre rendez-vous